Zoom

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Sabot de Vénus

Cypripedium calceolus

  • Famille : Famille de l’orchidée – Orchidaceae
    (Autrefois : Famille du sabot de Vénus – Cypripediaceae)
  • Hauteur : 20–60 cm
  • Fleur : Irrégulière (zygomorphe). Lèvre de grande taille, jaune, profondément concave, en forme de poche. Cinq autres tépales, brun-rougeâtre, les deux situés à l’arrière de la lèvre soudés. Les étamines, le style et les stigmates sont soudés pour former une colonne, deux étamines fertiles, trois stigmates. Fleurs généralement solitaires, parfois deux ou trois ensemble.
  • Feuilles : Sessiles. Largement à étroitement elliptiques, bords entiers. À la base de la tige réduite, feuilles inférieures gainées sans limbe.
  • Fruit : Capsule. Graines minuscules, poussiéreuses.
  • Habitat : Bois de feuillus, riches marécages d’épicéas et mixtes, tourbières eutrophiques, parfois dans des habitats plus secs. Seulement présente sur des substrats calcaires.
  • Période de floraison : Juin.

Le mécanisme de pollinisation très élaboré du sabot de Vénus peut s’observer dans la structure de la fleur. Elle est généralement pollinisée par les abeilles du genre Andrena qui tombent dans la lèvre en forme de poche après s’être posées sur le bord qui est glissant et incliné vers l’intérieur. Ainsi, l’insecte ne peut pas sortir par là où il est entré. Dans la partie postérieure de la lèvre se trouvent des taches translucides, appelées fenêtres, qui dirigent l’abeille dans un étroit passage entre la colonne et la lèvre. Lorsque l’insecte se débat dans le passage, il touche d’abord la grande surface stigmatique, puis l’une des étamines. À ce stade, un pollinium est attaché sur le dos de l’insecte. La position de la surface stigmatique à l’avant des anthères assure la pollinisation croisée.

Le sabot de Vénus est une espèce protégée en Finlande.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page