Scutellaria altissima Scutellaria altissima

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Scutellaire à feuilles hastées

Scutellaria hastifolia

  • Famille : Famille de la menthe – Lamiaceae (Labiatae)
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Rhizome fin, rampant, ramifié.
  • Hauteur : 10–50 cm. Tige non ramifiée ou ramifiée à partir de la base, quadrangulaire, poilue le long des arêtes.
  • Fleur : Corolle irrégulière (zygomorphe), bleu-violet, 15–25 mm de long, soudée, bilabiée, à long tube. Lèvre supérieure de la corolle convexe, tube fortement recourbé vers le haut. Calice campanulé, bilabié, protubérance nettement visible à l’arrière, muni de poils glanduleux, fermé pendant la fructification. Quatre étamines, dont deux longues et deux courtes. Gynécée constitué de deux carpelles soudés. Fleurs regroupées par deux dans une grappe dense et unilatérale à l’extrémité de la tige.
  • Feuilles : Opposées et à courts pétioles. Limbe ové et lancéolé–étroitement triangulaire, à extrémité arrondie, à base hastée, muni de bord entier–à rares dents à la base. Bractées semblables aux feuilles caulinaires, plus courtes que les fleurs.
  • Fruit : Schizocarpe à quatre sections. Méricarpes brun-jaunâtre, granuleux.
  • Habitat : Rocailles, coteaux, ruisseaux, fossés, forêts côtières, étendues de varech.
  • Période de floraison : Juillet–août.

La scutellaire à feuilles hastées pousse en Finlande dans des environnements très différents par rapport à son proche parent plus commun la scutellaire à casque (S. galericulata), qui privilégie les lieux humides. L’espèce pousse souvent sur les coteaux secs et calcaires, sur les terrains rocailleux et sur les rivages recouverts d’algues. Les plantes les plus développées et aux fleurs les plus belles poussent généralement sur les sites ensoleillés. Le cœur de l’habitat de l’espèce englobe les grandes vallées de rivières de l’Europe centrale et de l’Est, qui sont chaudes et assez sèches au début de l’été. La scutellaire à feuilles hastées qui aime la chaleur n’est courante en Finlande que sur les îles Åland et sur l’archipel de Turku, bien qu’elle pousse également occasionnellement sur la côte de la Baltique jusqu’à la frontière russe. La scutellaire à feuilles hastées est plus impressionnante que la scutellaire à casque pendant la floraison car ses fleurs sont alignées le long d’un côté du sommet de la tige. La classification de la scutellaire à feuilles hastées est plus difficile avant ou après la floraison, mais ses feuilles, munies de bords entiers et à base hastée, surtout autour du milieu de la tige, peuvent généralement aider à tirer les bonnes conclusions.

Le nom finnois de la plante, « nez de chèvre », fut probablement créé par Elias Lönnrot à partir du nom suédois « getnos » : la forme de la fleur ou peut-être du fruit ressemble au crâne de la chèvre. Le nom suédois actuel « frossört » (herbe frisson) fait référence à l’usage médicinal de l’herbe : elle était autrefois utilisée pour traiter la malaria, surtout dans le sud, bien qu’elle n’était probablement pas très efficace.

La scutellaire élevée (S. altissima), dont les feuilles sont présentent des pétioles et des bords dentelés, peut être trouvée à la lisière des jardins.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page