© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Sénéçon visqueux

Senecio viscosus

  • Synonymes : Sénéçon visqueux
  • Famille : Famille de la marguerite – Asteraceae (Compositae)
  • Hauteur : 20–50 cm
  • Fleur : Fleurons radiés ligulés et fleurons tubulaires en disque jaunes regroupés en capitules, 6–10 mm de diamètre. Corolle de cinq pétales soudés. Calice se transformant en aigrette de soies. Cinq étamines, anthères regroupées en tube autour du style. Pistil constitué de deux carpelles soudés, style solitaire, stigmate bilobé. Capitule doté d’un verticille de bractées involucrées étroites, à poils gluants et généralement à pointe noire. Immédiatement sous l’involucre se trouvent 3–8 bractées subulées. Capitule organisé en corymbe.
  • Feuilles : Alternes. Poilues glandulaires, assez gluantes. Feuilles inférieures à pétiole court, feuilles supérieures sans pétiole, mais pas amplexicaules. Limbe obovale, lobes pennés et dentés.
  • Fruit : Cypsèle marron, cylindrique, cannelée, glabre, couronnée par une aigrette de poils simples.
  • Habitat : Bords de routes, sablières, friches, plages, rocailles, champs.
  • Période de floraison : Juillet–septembre.

Le sénéçon visqueux est une annuelle non ramifiée ou à rares ramifications qui présente partout des poils glandulaires. Son caractère gluant facile son identification. La pousse est en effet souvent couverte de sable et de débris.

Le sénéçon visqueux a commencé à se répandre dans les ports de la Finlande du sud à la fin du 19e siècle. Depuis, il s’est progressivement disséminé dans l’intérieur des terres et vers le nord le long des routes et des voies ferrées. Il s’est également installé sur les rocailles où il concurrence le sénéçon des bois (S. sylvaticus), ainsi que dans les champs comme une mauvaise herbe. Le sénéçon visqueux est toxique.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page