© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Sisymbre fausse-moutarde

Sisymbrium altissimum

  • Synonyme : Sisymbre élevé
  • Famille : Famille de la moutarde – Brassicaceae (Cruciferae)
  • Type de croissance : Herbacée annuelle.
  • Hauteur : 30–80 cm. Tige étalée à partir de la base, ramifiée, à poils clairsemés, partie inférieure grossièrement velue. Droite et sans feuilles à maturité.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), jaune pâle, env. 1 cm de diamètre ; quatre pétales, 5–8 mm de long. Quatre sépales. Étamines généralement au nombre de six, dont quatre longues et deux courtes. Gynécée soudé, carpelle unique. Inflorescence : racème grandissant pendant la fructification.
  • Feuilles : Alternes. Limbe profondément découpé en segments disposés sur deux rangées, à bords dentés, feuilles inférieures à larges lobes, feuilles supérieures étroitement lobées (lobes linéaires).
  • Fruit : Gousse longue, à nombreuses graines, s’ouvrant sur la longueur, 7–10 cm de long, arrondie, souvent légèrement recourbée, raide, terminée par une soie d’environ 0,5 mm. Pétiole de la gousse 5–10 mm de long, aussi épais que la gousse.
  • Habitat : Friche, talus, bords de routes, voies ferrées, ports, terrains d’usines et zones de chargement, décharges, ports de mer.
  • Période de floraison : Juillet–septembre.

Les plantes ramifiées sphériques, qui roulent au gré du vent dans les déserts et les prairies ne sont connus par les Finlandais que grâce aux westerns. Lorsque les graines arrivent à maturité, elles se détachent et volent au gré du vent, pour se disséminer. Certains types de sisymbres vivaces peuvent former de nouvelles racines et continuer à croître.

Le sisymbre fausse-moutarde se dissémine en roulant et en laissant tomber ses graines pendant ce déplacement, tant dans les steppes d’Europe du sud-est ou d’Asie occidentale d’où il est originaire que partout où il s’est établi, notamment dans les prairies américaines – et dans les friches du sud de la Finlande. Il produit de nombreuses graines dans ses longues gousses, puisqu’une plante de taille raisonnable peut en produire jusqu’à deux millions. L’espèce pousse occasionnellement en Finlande depuis son arrivée dans les sols de ballast dans les années 1850. Elle a réussi à s’établir dans la nature en voyageant le long des voies ferrées autour d’Helsinki dans les années 10 et 20, et elle est également arrivée de Russie et d’Amérique du nord dans les sacs de graines et avec la nourriture pour animaux.

Le sisymbre fausse-moutarde pousse occasionnellement n’importe où sur le réseau ferré. Son point le plus au nord se situe sur les pistes de Kemijärvi, et il voyage encore plus au nord le long des routes. La présence de l’espèce est probablement en pleine croissance en Finlande, mais à cause du sol et du climat, elle reste une exotique cantonnée aux zones habitées. La taille des pousses du sisymbre fausse-moutarde et son aspect extérieur varient énormément selon son habitat, puisqu’elle va de 10 cm à 2 m. Les plantes qui ont été déplacées par des vents forts poussent très ramifiées. En Finlande, les plantes capables de se déplacer le font surtout sur la glace hivernale ou sur les terrains découverts pendant de fortes chutes de neige.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page