© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Soude brûlée

Kali turgidum

  • Synonyme : Salsola kali, Salsola turgidum
  • Famille : Amaranthaceae
  • Hauteur : 5–30 cm
  • Fleur : Régulière, petite. Le périanthe blanc ou membraneux est constitué de cinq segments d’environ 4 mm de long en fruit. La grande nervure médiane du tépale se termine au-delà du limbe en extrémité pointue.
  • Feuilles : Inférieures alternes, supérieures opposées, non pédonculées. Limbe charnu, glabre ou poilu, plus de 1 mm de large, env. 20 mm de long, linéaire à filiforme, rainuré à la base, extrémité pointue.
  • Fruit : Akène marron, à graine unique, en forme de coupe. Tépales présentant un large appendice longitudinal sur la face dorsale autour de l’akène.
  • Habitat : Plages sablonneuses, amoncellement d’algues.
  • Période de floraison : Juillet–août.

Soude brûlée est une espèce menacée.

En Finlande, il existe deux espèces de soudes. Les deux sont annuelles. La soude brûlée est plus fréquente, bien que son aire de répartition soit plus réduite. La soude roulante (Kali tragus) se distingue de la première espèce par ses feuilles plus rigides et relativement plus étroites, ainsi que ses tépales sans pointe (la nervure médiane est également masquée).

Cette espèce n’est pas une halophyte à l’instar des salicornes (Salicornia spp.) ou des soudes (Suaeda spp.). Elle préfère les amoncellements d’algues ou le sable plus éloigné de l’eau. C’est également une colonisatrice des dunes de sable qui en fixant le sable établit la première étape de la dune.

Le nom générique Salsola signifie salé et l’épithète kali veut dire cendres d’une plante riche en sodium. En effet, en France et en Espagne la soude brûlée est utilisée pour fabriquer du soda.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page