© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Stellaire à feuilles charnues

Stellaria crassifolia

  • Famille : Famille de l’œillet – Caryophyllaceae
  • Type de croissance : Herbacée vivace. Parfois en touffes désordonnées.
  • Hauteur : 10–25 cm. Tige souple (var. minor) ou dressée–érigée (var. paludosa), peu ramifiée, glabre. Parfois munie de bulbilles.
  • Fleur : Corolle régulière (actinomorphe), blanche, 5–8 mm de large ; cinq pétales, env. 4 mm de long, légèrement plus longs que les sépales, profondément bilobés. Cinq sépales, glabres, munis de bords membraneux. Dix étamines. Gynécée syncarpe, cinq styles. Inflorescence clairsemée–fleurs solitaires ; bractées vertes, glabres.
  • Feuilles : Opposées, munies de pétiole. Limbe étroitement ovoïde–lancéolé–elliptique, très épais, glabre, doté de bord entier, vert.
  • Fruit : Capsule ovoïde, marron clair–marron foncé, 4–5 mm de long partagée en six lobes.
  • Habitat : Tourbières, prairies inondées, prairies, sources, prairies de rivages soumises aux inondations, littoral recouvert de varech.
  • Période de floraison : Juillet–août.

L’habitat finlandais de la forme la plus commune de stellaire à feuilles charnues, (var. paludosa), s’étend du sud de l’Ostrobotnie et du Kainuu jusqu’à des lieux du nord situés le long de la côte de la baie de Botnie et de la Laponie centrale. Elle gravite autour des zones les plus riches en nutriments des prairies de rivages parfois inondées. Il est inutile de la chercher sur les zones stériles de l’archipel. L’espèce pousse à l’intérieur des terres sur des rivages riches près des sources et surtout sur les quelques tourbières encore présentes dans le nord de la Finlande. Les forêts de feuillus nutritives que privilégie l’espèce ont disparu à cause de la forte hausse des fosses de drainage. La stellaire à feuilles charnues (var. paludosa) s’est multipliée en Finlande après la période glaciaire à partir de l’est et du nord. L’espèce se dissémine par semis, mais également grâce aux bulbilles axillaires qui apparaissent à ses aisselles et à l’extrémité de ses pousses en automne.

Dans sa principale aire de répartition au nord, une forme côtière distincte de stellaire à feuilles charnues (var. minor) pousse le long de la côte du golfe de Botnie. Elle est en voie d’extinction. Par rapport à ses proches parents nordiques, les plantes du sud sont plus souples, plus touffues, leurs feuilles sont plus étroites et leurs fleurs plus petites. La stellaire à feuilles charnues (var. minor) pousse en Finlande le long des zones les plus septentrionales de la Baltique et elle a probablement atteint la rive opposée située en Estonie. Ses habitats caractéristiques sont les rivages recouverts d’algues azotées en décomposition. L’eutrophisation de la Baltique, les changements apportés à l’humidité du rivage et la réduction du pâturage du littoral assombrit les perspectives de l’espèce. Même s’il n’existe pas de menace immédiate, un facteur imprévu peut toujours sceller le destin d’une petite station. Personne n’a pu établir clairement si la variation minor pousse parmi les stations de stellaires à feuilles charnues situées dans le nord.

La stellaire déprimée (S. humifusa) pousse également occasionnellement sur la côte de la baie de Botnie, où elle a probablement été implantée par les oiseaux migrateurs. La tige souvent à une seul fleur de la stellaire déprimée, ses fleurs nettement plus grandes, ses sépales obtus et les entrenœuds plus courts de sa tige constituent de bonnes marques distinctives.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page