Trifolium campestre

© Copyright: Images : Jouko Lehmuskallio.
All rights reserved.

Trèfle doré

Trifolium aureum

  • Famille : Famille du pois – Fabaceae (Leguminosae)
  • Hauteur : 15–35 cm. Tige érigée, partie inférieure ramifiée.
  • Fleur : Corolle irrégulière (zygomorphe), 6–7 mm. Cinq pétales jaune doré, puis brun-jaunâtre : le pétale dressé a la forme d’un étendard, les deux latéraux ressemblent à des ailes, et les deux inférieurs sont réunis pour former une carène. Forme générale de la corolle rappelant le papillon. Cinq sépales réunis, glabres. Dix étamines. Carpelle unique. Inflorescence : dense capitule assez étiré, 12–20 mm.
  • Feuilles : Alternes. Trifoliolées, folioles obovales, 1–1,5 cm de long, foliole terminale sans pétiole. Stipules lancéolées, 10–20 mm de long, réunies au pétiole.
  • Fruit : Cosse indéhiscente incluse dans le calice.
  • Habitat : Prairies sèches, notamment de coteaux, bords de chemins.
  • Période de floraison : Juillet–août.

Le trèfle doré est une bisannuelle érigée duveteuse. En Finlande, c’est une plante archéophyte, présente surtout dans l’intérieur des terres. Elle se distingue des autres espèces de Trifolium à fleurs jaunes, par exemple le trèfle douteux, (T. dubium) et le trèfle couché (T. campestre), par ses feuilles dont la foliole terminale est sessile.

Le trèfle doré a probablement été favorisé par la culture sur brûlis. Plus tard, il a trouvé des sites propices, par exemple les bas-côtés de route à faible végétation, les prairies de fauche, les rivages sablonneux et les lieux comparables près des cultures. Aujourd’hui, le trèfle doré est une espèce localement menacée.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page