0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki. Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Busard cendré

Circus pygargus

  • Famille : Accipitridés – Accipitridae
  • Aspect : Busard élancé, semblable au busard pâle, mais muni d’ailes légèrement plus larges et aux extrémités plus courtes. Vol presque comme une sterne. Mâle très clair ; femelle marron.
  • Dimensions : Longueur 39–50 cm, envergure 96–116 cm, poids 230–445 g. Femelle plus grande.
  • Nid : Fabriqué sur le sol à l’aide de paille et d’herbes.
  • Reproduction : 4–5 œufs dont l’incubation est assurée par la femelle pendant 27–30 jours. Juvénile capable de voler 35 jours après l’éclosion.
  • Répartition : En Finlande ne se reproduit que très rarement dans le sud, dans les zones humides envahies par la végétation. La population reproductrice est estimée à 5–15 couples. Des oiseaux qui ne se reproduisent pas sont également observés en migration.
  • Migration : Migre en août–septembre pour hiverne en Afrique et revient en mai.
  • Alimentation : Oiseaux, campagnols, lézards, grenouilles et insectes.
  • Chant : Le chant émis pendant la parade nuptiale ressemble à celui du choucas. Les vocalisations d’appel ressemblent à celles du busard Saint-Martin, en plus rapide.

Le busard cendré possède des ailes étroites et très longues, les cinquièmes rémiges primaires étant raccourcies. Sa queue aussi est longue et étroite. Son aspect est léger et dégingandé. Vol léger, rappelant la sterne. La livrée des mâles adultes ressemble à celle du busard Saint-Martin, à la différence qu’ils présentent de longues barres noires le long de leurs rémiges secondaires (une au-dessus et deux en-dessous), et davantage de noir sur l’extrémité de leurs ailes. Leur dessous présentent des bandes marron visibles.

Les femelles adultes ressemblent aux autres buses. On les distingue surtout des femelles busard Saint-Martin par leur forme générale. Les bandes sombres caractéristiques de leurs rémiges secondaires et les rayures foncées qui traversent leurs ailes postérieures les distinguent des busards pâles. En outre, la couleur plus claire sous les motifs de ses plumes de couverture des ailes ne s’assombrit pas progressivement en direction de son corps.

Les busards cendrés juvéniles sont plus foncés que les femelles adultes et leur dessous est presque uniformément brun-rougeâtre. Les busards Saint-Martin juvéniles sont plus marron avec davantage de marques. Les jeunes busards cendrés se distinguent des jeunes busards pâles principalement par l’absence de marques jaunâtres sans striures ou marron foncé sur leur cou.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page