Juvenile Juvenile

© Copyright: Images: Jari Peltomäki. All rights reserved.

Busard pâle

Circus macrourus

  • Famille : Accipitridés – Accipitridae
  • Aspect : Busard muni d’ailes très longues et étroites, au vol léger et souple, semblable à celui d’une sterne.
  • Dimensions : Longueur 40–50 cm, envergure 97–118 cm, poids
    315–445 g. Femelle plus grande.
  • Nid : Construit en paille et en herbe sur le sol parmi les buissons ou dans les herbes hautes.
  • Reproduction : Pond 3–6 œufs dont l’incubation est assurée par la femelle pendant 29–30 jours. Juvénile capable de voler 35–45 jours après l’éclosion.
  • Répartition : Niche dans de grandes plaines herbeuses ou dans le maquis du sud-est de l’Europe et occasionnellement en Finlande. Visiteur assez rare, mais de plus en plus fréquent ces dernières années.
  • Migration : Hiverne en Afrique et au Moyen-Orient. Les oiseaux migrateurs sont observés en Finlande en avril–mai et en août–septembre.
  • Alimentation : Mammifères et oiseaux
  • Chant : Ressemble au chant du busard cendré.

Le busard pâle possède une queue et des ailes très longues et étroites. Sa cinquième rémige primaire est raccourcie. Son aspect est léger et dégingandé. Son vol est léger et semblable à celui de la sterne, mais plus lourd que celui du busard cendré. Les mâles adultes ont des couleurs semblables à celles du busard Saint-Martin, à l’exception des motifs noirs près des extrémités des ailes, qui sont plus étroits et dessinent un coin (noir pur sur les rémiges primaires 2–6) et qui sont moins brillants sur la face supérieure des ailes. Le ventre des mâles est uniformément clair.

La femelle adulte du busard pâle ressemble à celle du busard cendré ou du busard Saint-Martin. Elle se distingue de ce dernier surtout par sa forme générale et de la femelle du busard cendré par ses plumes de couverture primaires presque uniformément foncées, ainsi que ses rayures sombres plus denses sur ses sous-alaires. La couleur plus claire sous les motifs de la couverture de ses ailes s’assombrit progressivement en direction de son corps.

Les juvéniles sont plus sombres que les femelles adultes et leur dessous est presque uniformément brun-rougeâtre (ce qui les distingue des busards Saint-Martin juvéniles dont le dessous est marron et rayé). On les distingue surtout par leurs cols jaunâtres et sans rayures. Le côté de leur cou est uniformément marron foncé, ce qui contraste nettement avec les marques blanches autour de leurs yeux.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page