0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Buse variable

Buteo buteo

  • Famille : Accipitridés – Accipitridae
  • Aspect : Rapace de taille moyenne, aux grandes ailes, au cou réduit et à la queue assez courte, de longueur comparable à la largeur des ailes.
  • Dimensions : Longueur 46–58 cm, envergure 110–132 cm, poids 5,5–1,1 kg. Femelle plus grande.
  • Nid : Généralement construit dans un conifère, un peu sous le sommet de l’arbre. Fabriqué en brindilles, il est tapissé de lichen et de mousse et décoré à l’aide de branches munies de feuilles. S’empare parfois du nid d’autres oiseaux de proie, de corneilles ou même d’écureuils et l’adapte. Un même nid peut être utilisé de nombreuses années.
  • Reproduction : 2–6 œufs pondus fin avril dont l’incubation est assurée par les deux parents 34–35 jours. Les juvéniles sont capables de voler 40–42 jours après l’éclosion.
  • Répartition : Se reproduit en Finlande, la limite nord de la zone de reproduction étant la Laponie du sud. Apprécie les lieux situés à la lisière de grandes forêts et de terres cultivées. La population reproductrice finlandaise est estimée à 5 000–7 000 couples.
  • Migration : La migration vers le sud peut commencer dès le mois d’août, mais elle se produit principalement fin septembre–début octobre. Revient au début du mois de mars, la principale migration vers le nord ayant lieu fin avril. Hiverne parfois en Finlande (lorsque la présence de campagnols est élevée), mais migre le plus souvent en Afrique (ssp. vulpinus) et en Europe (ssp. buteo).
  • Alimentation : Petits mammifères, serpents, grenouilles, jeunes oiseaux et parfois insectes, chenilles, etc.
  • Chant : Puissant miaulement caractéristique.

Les ailes de la buse variable sont larges et leur extrémité est arrondie. Lorsque l’oiseau prend son envol, il écarte ses rectrices et relève ses ailes en forme de V. Lorsqu’il plane, ses ailes restent presque à l’horizontale. Dans les autres situations de vol, bat des ailes 4–5 fois avant de planer en les maintenant à l’horizontale ou en les relevant légèrement, ce qui la distingue de la bondrée apivore.

Deux sous-espèces sont présentes en Finlande. Les spécimens de la forme la plus courante vulpinus sont plus clairs que ceux de la sous-espèce buteo, et les bandes noires présentes sur leurs queues rousses sont plus étroites que les bandes claires. Les buses de la forme buteo se reproduisent au moins dans les Îles Åland. Elles sont plus lourdes et leur couleur est plus foncée. Les bandes sombres de leur queue sont plus larges que les bandes claires. La buse vulgaire possède des pattes jaunes, un bec bleuâtre, une cire jaune et son iris est de couleur variable, allant du brun-jaune au marron foncé.

La buse variable détecte ses proies depuis un perchoir élevé ou en volant au-dessus de son territoire de chasse. Elle peut également planer pendant une courte période, ce qui la distingue de la buse pattue.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page