0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Kari Pihlaviita, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Combattant varié

Calidris pugnax

  • Famille : Scolopacidés – Scolopacidae
  • Aspect : Échassier à longues pattes et au cou élancé, qui arbore une petite tête et un bec de longueur moyenne. Le mâle est bien plus gros que la femelle. Dans sa livrée estivale, le mâle présente des collerettes caractéristiques et des touffes auriculaires de couleurs variables selon les individus. Des marques blanchâtres sur le croupion forment un V sur les oiseaux en vol.
  • Dimensions : Longueur 31 à 34 cm (mâle), 25 à 26 cm (femelle), envergure 52 à 60 cm (mâle), 46 à 50 cm (femelle), poids 168 à 242 g (mâle), 85 à 126 g (femelle).
  • Nid : Dans un creux parmi la végétation, tapissé d’herbe sèche. Construit un toit sur le nid à l’aide d’herbe fraîche.
  • Reproduction : 4 œufs pondus de mai à juin, couvés par la femelle, pendant 21 à 24 jours. Les oisillons quittent le nid peu après l’éclosion et ils apprennent vite à se nourrir eux-mêmes. Ils prennent leur envol après environ 23 jours.
  • Répartition : Niche dans les marécages et sur les terrains humides. Le nombre de reproductions est en déclin en Finlande méridionale et centrale. La population reproductrice finlandaise est estimée à 5 000-8 000 couples.
  • Migration : Les mâles prennent la direction du sud en juin ou en juillet, tandis que les femelles et les juvéniles migrent plus tard, c’est-à-dire de juillet à septembre. Les oiseaux des deux sexes reviennent d’avril à mai, après avoir hiverné autour de la Méditerranée et en Afrique.
  • Alimentation : Petits invertébrés benthiques et matière végétale.
  • Sons émis : Anormalement peu bruyant pour un échassier. Son appel est un « veh veh » peu puissant.

Le combattant varié est classé comme espèce en danger en Finlande. Ce pays héberge environ un quart de la population reproductrice de l’espèce présente dans l’Union européenne.

Dans sa livrée nuptiale en mai–juin, le mâle présente une collerette et de longues oreillettes. La couleur de ces appendices peut varier selon les individus. Elle va du noir ou du marron à l’orange ou au blanc avec des striures noires marquées. La couleur du dos des mâles varie également beaucoup. Ils perdent leur plumage nuptial décoratifs début juillet pour ressembler aux femelles adultes à la fin de l’été. La femelle arbore une livrée foncée sur le dos, de nombreuses plumes présentant des bords marron-jaunâtre. Ses flancs et sa poitrine brunâtre clair sont marqués de striures croisées marron-rougeâtre et noires. Le dessus des flancs possède des taches foncées. Les juvéniles ressemblent aux femelles, mais leur dessous jaunâtre sans marque est plus uniforme, tandis que leur dessus présente un motif écaillé coloré formé par des plumes dont le centre est foncé et les bords sont marron-jaunâtre clair.

La couleur des pattes du combattant varié varie selon la saison et l’âge (verdâtre, marron-jaunâtre ou couleur chair). Au printemps, la couleur du bec des mâles varie également considérablement (jaune, marron, rouge). Dans leur plumage d’automne, les femelles, les juvéniles et les mâles présentent un bec marron foncé doté d’une base jaune ou rosâtre. L’iris du combattant varié est marron foncé. Son bec assez court et légèrement recourbé vers le bas, et des marques blanches sur son croupion qui forment un V avec une bande foncée centrale constituent de bonnes caractéristiques distinctives. Son vol assez souple et fébrile peut parfois paraître désordonné. Les combattants varié mâles se regroupent au printemps pour exécuter des parades nuptiales collectives sur des sites appelés leks. Ces parades peuvent être observées dans le sud de la Finlande lors de la migration printanière des oiseaux.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page