0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki. Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Eider à tête grise

Somateria spectabilis

  • Famille : Anatidés – Anatidae
  • Aspect : Canard plongeur un peu plus petit que l’eider à duvet plus commun, et muni d’un bec plus court. Pendant la reproduction, les mâles exhibent un plumage caractéristique avec un avant clair et un arrière foncé. La livrée de la femelle est marron jaunâtre presque uniforme avec des marbrures. Elle semble « sourire ».
  • Dimensions : Longueur 55-63 cm, envergure 87-100 cm, poids 1,5-2,1 kg.
  • Nid : Plages, bords de rivières et de lacs de zones de toundra, nid exposé ou caché dans la végétation. Tapissé de plumes.
  • Reproduction : Pond 4 à 5 œufs en juin. Seules les femelles couvent, de 22 à 24 jours. Les canetons prennent leur envol après 7-8 jours. Plusieurs femelles et leur progéniture forment de grandes formations où toutes les femelles surveillent les jeunes oiseaux.
  • Répartition : Se reproduit sur le littoral arctique dans le nord-est de la Russie et de la Sibérie. Parfois observé en Finlande pendant la migration.
  • Migration : Peut être observé en Finlande n’importe quand dans l’année, mais le plus souvent en avril-mai. Hiverne principalement dans la mer de Barents du nord de la Norvège à Novaya Zemlya.
  • Alimentation : Crustacées, mollusques, échinodermes.
  • Chant : Au printemps, le mâle émet un cri d’accouplement « hurlurlurlurlu » semblable à celui du tétras lyre.

Pendant la reproduction, l’eider à tête grise mâle est surtout blanc à l’avant avec un arrière foncé. Une tache blanche ovale apparaît en haut de ses ailes noires, et une autre sur son dessous à l’arrière des pattes. Deux petits éléments triangulaires noirs en forme de voile sortent de son dos. Sa tête possède des motifs gris perle sur sa nuque et sa calotte. La partie supérieure de son bec présente une plaque frontale orange clair à bords noirs. Son petit bec rouge foncé à pointe blanche et le plumage de son cou duveteux donne à la tête une forme carrée. Ses joues présentent des marques vertes et son poitrail est rose pâle. Après la période de reproduction, le mâle mue en été pour devenir plus foncé et les plaques orange de son bec rétrécissent.

Les femelles et les jeunes eiders à tête grise présentent une couleur marron marbrée assez uniforme. Ils se distinguent des eiders à duvet par leurs becs plus petits et la couverture plumeuse plus courte et moins arrondie sur les côté du bec. Les femelles et les jeunes arborent un bec gris verdâtre dont les bords leur donnent une expression apparemment souriante. Les mâles ont des pattes orange, alors que celles des femelles sont verdâtres. L’iris de l’eider à tête grise est jaune.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!


Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page