0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Jouko Lehmuskallio, M., W. & F. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Pohjolan linnut värikuvin. Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Grand cormoran

Phalacrocorax carbo

  • Famille : Phalacrocoracidés – Phalacrocoracidae
  • Aspect : Ces oiseaux de mer foncés, à long col et à longue queue sont des parents proches des pélicans. Les jeunes présentent des motifs blancs sur leur dessous, dont la taille peut varier.
  • Dimensions : Longueur 77 à 94 cm, envergure 121 à 149 cm, poids 2,2 à 3,6 kg.
  • Nid : Les oiseaux de l’espèce nominative se reproduisent en Finlande et ailleurs dans des colonies sur des îles rocheuses escarpées. Les individus de l’espèce plus méridionale sinensis nichent en colonies dans les arbres. Les nids sont fabriqués surtout à l’aide de brindilles.
  • Reproduction : 3 à 4 œufs pondus en avril–mai, couvés par les deux parents pendant 27 à 31 jours. Les oisillons s’envolent au bout de 50 jours environ.
  • Répartition : Les premières reproductions ont été observées en Finlande seulement en 1996, mais les effectifs ont progressé très rapidement depuis. La population reproductrice finlandaise de l’espèce était estimée à près de 13 000 couples en 2008.
  • Migration : Peut être observé en Finlande à n’importe quel moment de l’année, mais la plupart des oiseaux migrent à partir d’août pour passer l’hiver en Europe de l’Ouest et revenir à partir de début mars. Les oiseaux qui migrent dans les régions arctiques peuvent être observés lors de leur migration en Finlande, surtout autour du golfe de Botnie.
  • Alimentation : Différents types de poissons, surtout ceux de fond, mais aussi crustacés et autres invertébrés benthiques. Les cormorans plongent à des profondeurs pouvant atteindre les 10 mètres.
  • Sons émis : Un « arr » rauque et sec.

Les adultes exhibent leur plumage de reproduction lors d’une mue partielle en février–mars. Leur plumage est surtout noir à reflets bronze, avec une gorge blanche sans plumes et une tache blanche sur la joue, ainsi qu’une autre sur la cuisse. Les adultes muent totalement entre juillet et novembre, période où ils adoptent leur livrée hivernale moins métallique, avec une calotte et des joues marron, du noir et blanc sur les zones blanches de leur tête, et une absence de taches blanches sur la cuisse. Les oiseaux de la race méridionale sinensis possèdent plus de blanc sur leur tête et leur col.

Le grand cormoran a des pattes blanches, un bec marron-jaunâtre et un iris vert-bleuâtre. Les juvéniles sont plus brunâtres avec beaucoup de blanc sur leur dessous. Leur plumage ne devient iridescent que lorsqu’ils atteignent l’âge de 2 ans et demi à 3 ans. Ils n’ont pas de taches blanches sur la cuisse.

Le vol du cormoran ressemble à celui de l’oie et il forme souvent des nuées similaires. Mais ils cessent parfois de battre leurs ailes pour prendre de l’altitude comme un hélicoptère et pour planer brièvement. Dans l’eau en revanche, on peut facilement les confondre avec des plongeurs.

Le proche et ressemblant cormoran huppé (Phalacrocorax aristotelis), qui visite très rarement la Finlande, est plus petit et de constitution plus légère que le grand cormoran, tandis que son col est plus fin et sa tête plus arrondie. Dans leur livrée nuptiale, les cormorans huppés possèdent une crête caractéristique, un plumage foncé avec un éclat vert iridescent et pas de blanc à la base du bec. Leur battement d’ailes est plus rapide que celui du grand cormoran, et ils ne planent pas. Les cormorans huppés n’ont été observés en Finlande que très rarement (5 observations confirmées jusqu’en 2006).

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page