0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Kari Pihlaviita, Jouko Lehmuskallio, Simo Mikkonen. Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Grand harle

Mergus merganser

  • Famille : Anatidés – Anatidae
  • Aspect : Gros canard. Le mâle exhibe une livrée noir et blanche, mais la femelle est grise avec une tête marron et une crête. La femelle se distingue de celle du proche harle huppé par la base épaisse de son bec et le bord caractéristique du motif marron de la tête.
  • Dimensions : Longueur 58 à 68 cm, envergure 78 à 94 cm, poids 1,3 à 1,9 kg.
  • Nid : Niche dans des trous d’arbres, des nichoirs, sur ou sous des bâtiments, ou sous le feuillage dense de genévrier.
  • Reproduction : 8 à 12 œufs pondus en avril-mai, couvés par la femelle, pendant 34 à 35 jours. Les canetons quittent le nid peu après l’éclosion et ils apprennent rapidement à trouver seuls de la nourriture, bien qu’ils restent regroupés près de leur mère jusqu’à ce qu’ils apprennent à voler à l’âge de 2 mois environ. Certaines femelles adoptent de force des canetons d’autres femelles, créant ainsi de grandes colonies d’élevage.
  • Répartition : Se reproduit au bord de grands points d’eau pauvres en éléments nutritifs partout en Finlande. La population reproductrice finlandaise est estimée à 20 000-30 000 couples. Pendant la mue, peut se regrouper en de grandes formations pouvant comprendre des milliers d’oiseaux.
  • Migration : De jour. Quitte la Finlande en septembre–décembre et revient en (février-)mars–avril. Hiverne au bord de la mer Baltique et de la mer du Nord, mais aussi près des Îles Åland et au bord d’autres points d’eau non gelée au sud de la Finlande.
  • Alimentation : Poissons, crustacés, insectes aquatiques et têtards.
  • Sons émis : Une série d’appels nasaux « rok-rok… ».

Le grand harle est un canard plongeur. Il peut être chassé en Finlande pendant la saison de chasse au gibier d’eau.

Dans sa livrée nuptiale, le mâle du grand harle est noir et blanc. Sa tête est noire avec un éclat vert, son dos et l’extrémité de ses ailes sont noirâtres et d’autres parties de son plumage sont blanches, bien qu’au printemps sa poitrine et son ventre présentent une tonalité rosâtre attrayante. La femelle a une tête marron munie d’une crête dense, un dessus gris et un dessous blanc-grisâtre. La limite entre sa tête marron et la partie inférieure blanche de son cou est bien marquée (au contraire de la femelle du harle huppé). Les taches blanches rectangulaires situées sur les bords de fuite de ses ailes ne possèdent pas la bande centrale foncée présente sur les couvertures alaires du harle huppé. Les pattes et le bec du grand harle sont rouges. Son iris est rouge (mâle) ou marron (femelle).

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page