Ardea cinerea & Egretta alba

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Jouko Lehmuskallio. All rights reserved.

Grande aigrette

Ardea alba

  • Synonym : Egretta alba
  • Famille : Ardéidés – Ardeidae
  • Aspect : Plumage totalement blanc. Presque aussi grande que le héron cendré, mais plus élancée et à pattes plus longues.
  • Dimensions : Longueur 85 à 100 cm, envergure 143 à 169 cm, poids 700 à 1 500 g.
  • Nid : Fabriqué à l’aide de brindilles. Situé dans une roselière ou dans un buisson ou un arbre (parfois à une grande hauteur, généralement en surplomb d’un plan d’eau).
  • Reproduction : 1 à 6 œufs pondus en mai–juin, couvés pendant 25 à 26 jours. Les oisillons apprennent à voler 42 à 63 jours après l’éclosion.
  • Répartition : Se reproduit en colonies au bord de grands lacs de marécages, de préférence à proximité de roselières. Encore rare en Finlande, quelques dizaines d’individus sont signalés chaque année (première observation en Finlande en 1966). Ne se reproduit pas encore en Finlande, mais pourrait bientôt nicher dans ce pays.
  • Migration : Hiverne autour de la Méditerranée.
  • Alimentation : Se nourrit généralement dans l’eau, où elle chasse des poissons, des amphibiens, des serpents, des insectes et des crustacés. Chasse parfois à terre des insectes, des lézards, des petits oiseaux et des rongeurs.
  • Sons émis : Généralement silencieuse, bien qu’elle puisse parfois émettre un « gyaa » nasal en vol.

La livrée de la grande aigrette est entièrement blanche. Ses pattes et son bec sont noirs. Elle présente également une tache jaune sans plume entre son bec et ses yeux. Pendant la saison de la reproduction, les adultes exhibent sur leur dos des plumes décoratives allongées. Les juvéniles et les oiseaux en hiver ne possèdent pas ces plumes. Leur bec est plus jaunâtre et leurs pattes sont brunâtres. Les plumes des aigrettes étaient utilisées pour décorer les chapeaux à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. À cette époque, les oiseaux étaient tellement chassés qu’ils étaient menacés d’extinction.

La proche aigrette garzette est un peu plus petite que la grande aigrette. Ses battements d’ailes sont plus rapides et ses pattes plus courtes présentent des doigts jaunes.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page