0:00
0:00
© Simo Mikkonen © Simo Mikkonen © Simo Mikkonen

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Jouko Lehmuskallio, Simo Mikkonen, M. & W. von Wright (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Grive litorne

Turdus pilaris

  • Famille : Turdidés – Turdidae
  • Aspect : Grosse grive trapue et colorée qui exhibe une longue queue. Dos, croupion et tête gris. Dessous et ventre blancs, bande sur la poitrine de couleur ocre. Gorge, poitrine et flancs mouchetés.
  • Dimensions : Longueur 22 à 27 cm, poids 82 à 138 g.
  • Nid : Généralement dans un arbre (parfois sur un tas de bûches ou un lieu escarpé rocailleux) à une hauteur de 1 à 30 m. Fabriqué à l’aide d’herbe sèche et d’argile, tapissé de paille plus fine.
  • Reproduction : 3 à 7 œufs pondus en avril, couvés par la femelle de 11 à 14 jours. Les oisillons quittent le nid 11 à 15 jours après l’éclosion. Au printemps, niche en colonies, mais plus tard dans l’année peut à nouveau nicher dans un habitat différent seul ou dans des groupes plus petits et plus éparpillés. Les oiseaux défendent en commun leurs colonies printanières de manière agressive, assurant ainsi la protection d’autres espèces d’oiseaux.
  • Répartition : Niche dans différents types d’habitats de forêts presque partout en Finlande. Fréquent dans les zones agricoles, plus rare dans les zones de forêts ininterrompues. La population reproductrice finlandaise est estimée à 1-2 millions de couples.
  • Migration : Migre de jour ou de nuit. La plupart des oiseaux quittent la Finlande entre septembre et novembre, pour revenir d’avril à mai après avoir hiverné en Europe de l’Ouest et du Sud. Peut être également observé en Finlande en grands nombres pendant l’hiver lorsque les arbres portent de nombreuses baies
  • Alimentation : Vers, escargots, insectes, araignées. Baies, en automne et en hiver.
  • Sons émis : Appel rauque caractéristique. Chant vif émaillé de sons grinçant.

La grive litorne est une grosse grive, un peu plus petite que la grive draine. Son dos est marron-rougeâtre, tandis que sa tête, son cou et son croupion sont gris. Sa poitrine est jaune-orangé tacheté de mouchetures foncées qui se poursuivent sur ses flancs des deux côtés de son bas-ventre blanc. Sa queue et ses rémiges sont noires, tandis que ses couvertures sous-alaires et ses axillaires sont blanches, comme chez la grive draine. Le dimorphisme sexuel est très limité. Les juvéniles sont reconnaissables grâce à leur tête et à leur cou gris-brunâtre, ainsi qu’aux mouchetures plus étendues.

Les pattes de la grive litorne sont marron. En hiver, son bec est jaune-orangé avec une extrémité noire, et en été il est plus uniformément jaune (mâles) ou marron et jaune (femelles et juvéniles). L’iris est marron foncé.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page