0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Jouko Lehmuskallio, M., W. & F. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Pohjolan linnut värikuvin. Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Guillemot à miroir

Cepphus grylle

  • Famille : Alcidés– Alcidae
  • Aspect : Petit pingouin noir, présentant une grosse tache blanche sur les ailes. Bec étroit et pointu. Plumage hivernal plus « poivre et sel ».
  • Dimensions : Longueur 32–38 cm, envergure 49–58 cm, poids
    380–575 g.
  • Nid : Pond à même le sol dans la rocaille ou dans des creux ou des fissures de rochers. De petites pierres sont utilisées pour fabriquer le nid.
  • Reproduction : 2 ou 3 œufs pondus en mai-juin, dont l’incubation est assurée par les deux parents pendant 29 jours. Les poussins quittent le nid après environ 40 jours lorsqu’ils sont encore incapables de voler à cause de leur corpulence, mais ils deviennent ensuite indépendants.
  • Répartition : Présentes dans les archipels finlandais distants des côtes, les populations peuvent atteindre 17 000–19 000 couples. Se reproduit en colonies.
  • Migration : Migre vers le sud à partir d’août jusqu’au début de l’hiver, pour revenir en mars-avril. Certains oiseaux peuvent rester en Finlande si la mer ne gèle pas, mais d’autres migrent vers le sud dans les eaux méridionales de la Baltique.
  • Alimentation : Poissons de fond, principalement la gannelle et le gobie, ainsi que le lançon et d’autres poissons plus mobiles. Peut rapporter plusieurs poissons en même temps aux jeunes présents dans le nid, en les alignant dans son bec dans le sens de la largeur.
  • Chant : Sifflement vibrant aigu ou « tiist tist tist » rappelant le pipit maritime.

Le plumage des adultes est totalement noir, à l’exception d’une grande tache blanche sur les ailes. Dans sa livrée hivernale, le guillemot à miroir présente davantage de motifs blancs, et il semble très clair observé de loin, avec sa tête et son dessous blancs, son dessus strié de grisâtre, ainsi qu’une tache totalement blanche sur les ailes. Les juvéniles ressemblent aux adultes dans leur plumage d’hiver, mais ils sont plus ternes et présentent des taches grises sur les motifs blancs des ailes.

Les pattes du guillemot à miroir sont rouges chez les adultes et brun-rougeâtre chez les juvéniles. Son bec est noir et l’iris de ses yeux est marron.

Le guillemot à miroir vole en battant rapidement des ailes, près de la surface de l’eau et en inclinant son corps d’un côté à l’autre.

Autres espèces de la même famille

Follow us!


Ilmaistapahtumamme villiyrteistä keskustakirjasto Oodissa - varaa paikkasi Helmetin sivuilta
Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page