0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Jouko Lehmuskallio, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Harelde kakawi

Clangula hyemalis

  • Famille : Anatidés – Anatidae
  • Aspect : Petit canard plongeur muni d’une tête arrondie et d’un bec court et épais. Le plumage varie beaucoup selon la saison, mais les ailes sont toujours uniformément foncées. Sa queue est pointue et étroite, les deux plumes caudales centrales se prolongeant pour former une extrémité étroite chez le mâle.
  • Dimensions : Longueur 39 à 47 cm, envergure 65 à 82 cm, poids 400 à 860 g.
  • Nid : Généralement près d’un rivage, bien caché, tapissé de duvet.
  • Reproduction : 6 à 8 œufs pondus en mai–juin, couvés par la femelle, pendant 23 jours. Les oisillons quittent le nid peu après l’éclosion et ils commencent à fouiller le sol pour rechercher seuls de la nourriture, mais ils restent regroupés à proximité de leur mère. Ils deviennent plus indépendants à l’âge de 5 semaines, lorsqu’ils apprennent à voler.
  • Répartition : Se reproduit près des lacs de la Laponie du Nord, mais aussi parfois en Laponie du Sud et le long des côtes finlandaises de la mer Baltique. La population reproductrice finlandaise est estimée à 1 500-2 000 couples.
  • Migration : Migre de jour et de nuit. Migration automnale septembre-octobre, retour en mai. Hiverne principalement dans la mer Baltique proprement dite ou en mer du Nord, bien que certains oiseaux restent dans les eaux finlandaises non gelées, notamment dans la mer de l’archipel et dans toutes les eaux côtières et internes non gelées.
  • Alimentation : Invertébrés.
  • Sons émis : Un « a-al-li » audible sur de longues distances. Lorsqu’ils volent en grands nombres, les oiseaux peuvent chanter en chœur.

La harelde kakawi peut être chassée en Finlande, mais il est difficile pour les chasseurs de l’identifier car son plumage varie plus que celui de tout autre canard, selon la saison, le sexe et l’âge.

Le mâle présente de longues plumes caudales uniques (les plumes caudales centrales des mâles adultes peuvent atteindre 18,8 à 25,4 cm). Dans leur livrée hivernale, les mâles adultes sont surtout blancs, notamment sur la tête et le cou, mais ils présentent des taches noirâtres distinctives sur les joues. Dans leur plumage estival, les mâles sont beaucoup plus foncés, avec une tête et un cou marron foncé et de grosses taches oculaires blanches. La femelle n’a pas de longues plumes caudales et son plumage est assez proche de celui du mâle, avec des marques marron plus ternes et moins de taches blanc vif.

En vol, la harelde kakawi se distingue dans tous les plumages par ses ailes pointues uniformément foncées et sa queue noire à bord blanc. Son vol est rapide, son battement d’ailes caractéristique s’abaissant plus bas que la ligne horizontale et se soulevant moins haut que n’importe quelle autre espèce d’oiseau d’eau. Ses pattes sont gris-bleu (mâle) ou gris-verdâtre (femelle) avec des motifs foncés. Le mâle présente un bec noir avec une bande rougeâtre juste avant l’extrémité, tandis que son iris est rouge. La femelle présente un bec gris foncé et un iris jaune.

Autres espèces de la même famille

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page