0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Martinet noir

Apus apus

  • Famille : Apodidés – Apodidae
  • Aspect : Presque totalement marron foncé, avec une tache claire sur la gorge. Vol différent de celui des hirondelles, avec de brèves séries de battements d’ailes rapides qui alternent avec de longues montées en flèche.
  • Dimensions : Longueur 17 à 18,5 cm, envergure 40 à 44 cm, poids 42 à 54 g.
  • Nid : Dans un trou sur un toit, dans un nichoir ou dans une entrée de ventilation. Nid modeste construit à l’aide de plumes, de paille et d’autres matériaux que les parents attrapent en vol, collés entre eux avec de la salive pour former un nid en forme de bol large et plat.
  • Reproduction : 1 à 3 œufs pondus en juin, couvés par les deux parents pendant 18 à 26 jours. Les oisillons restent dans leur nid entre 25 et 49 jours en fonction des aliments disponibles.
  • Répartition : Souvent observé au cœur de l’été au-dessus des zones habitées et des bois épais un peu partout en Finlande, y compris des effectifs plus limités dans les zones sauvages étendues. La population reproductrice finlandaise est estimée à 30 000-60 000 couples.
  • Migration : Diurne. Quitte la Finlande en août–septembre, et revient en mai–juin. Hiverne en Afrique tropicale.
  • Alimentation : Insectes aériens et arachnides. Les adultes apportent des boules de nourriture compressée à leurs oisillons. Ces boules pèsent environ un gramme et peuvent contenir jusqu’à 1 500 minuscules mouches ou 150 à 200 insectes plus gros.
  • Sons émis : Près du nid un appel strident aigu « sviir srrii » émis lors de vols compétitifs.

Le martinet est plus gros que l’hirondelle et ses ailes ont davantage une forme de faucille. Son plumage est presque entièrement marron foncé (semblant noir de loin) à l’exception d’une tache blanchâtre sur la gorge. Ses pattes sont recouvertes de plumes et ses doigts sont marron foncé. Il possède un bec noir et son iris est marron foncé.

Son vol est nettement différent de celui des hirondelles, avec de brèves séries de battements d’ailes rapides qui alternent avec de longues montées en flèche. Ses pattes sont tellement courtes (tous les doigts sont tournés vers l’avant pour lui permettre de s’accrocher à des surfaces escarpées), qu’il est incapable de marcher par terre. Le martinet se nourrit et dort en vol.

Le martinet est hautement adapté à la chasse aux insectes volants. Lorsque les insectes en vol sont insuffisants en raison de fronts de basse pression pluvieux, il peut voler sur de longues distances à la recherche de nourriture, voire parcourir des centaines de kilomètres pour trouver des conditions climatiques adaptées. Les oisillons peuvent s’adapter à une pénurie et survivre sans nourriture jusqu’à une semaine, parfois en entrant dans une sorte d’hibernation.

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page