0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Jouko Lehmuskallio, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Perdrix grise

Perdix perdix

  • Famille : Phasianidés – Phasianidae
  • Aspect : Oiseau de gibier de terrain cultivé assez petit et arrondi. Queue bordée de brun rougeâtre bien visible en vol.
  • Dimensions : Longueur 28-32 cm, envergure 45-48 cm, poids 220-475 g.
  • Nid : Dans des creux au sol, cachés parmi la végétation dans le maquis ou en lisière de champs, très peu de matériaux étant utilisés.
  • Reproduction : Pond 10 à 30 œufs (en moyenne 16) en mai. Seules les femelles couvent, de 23 à 26 jours. Les juvéniles sont capables de prendre leur envol deux semaines après l’éclosion.
  • Répartition : Présent sur les terrains cultivés, souvent en groupes, bien que pendant la saison de reproduction, les couples restent dans la limite de leurs territoires. Plus fréquent dans le sud de la Finlande mais présent au nord jusqu’à Oulu. La population finlandaise est estimée à 3 000-5 000 couples.
  • Migration : Sédentaire, mais peut quitter les terrains de reproduction en automne pour chercher de nouveaux territoires.
  • Alimentation : Petits invertébrés, végétation et graines.
  • Chant : « kri-kri-kri » métallique émis en vol.

La perdrix grise est un oiseau de gibier de terres cultivées de la taille d’un pigeon ramier Ses joues et sa gorge sont marron-rougeâtre et son poitrail est bleu-gris. Le mâle présente des marques marron foncé en forme de fer à cheval sur le poitrail. Son dos est brun-grisâtre avec de minces stries claires. Sa queue marron-rougeâtre constitue une bonne caractéristique distinctive. Elle est particulièrement visible sur les oiseaux en vol. Avec des joues et une gorge uniformément claire, les jeunes sont plus ternes. Leurs ventres sont blancs et leur plumage présente de nombreuses stries minces et claires.

La perdrix grise se reproduit dans des zones où abondent les terrains cultivés ouverts. Elle est timide et n’aime pas être dérangée. À la moindre crainte, elle se tapit sur le sol pour se cacher ou s’enfuit lorsque des hommes s’approchent même à grande distance. Elle a récemment décliné en raison de l’intensification de l’agriculture, la disparition progressive des terrains cultivés des fossés ouverts et des étables (où elles s’abritent en hiver).

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page