0:00
0:00
Picus viridis

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, M. & W. von Wright (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Pic cendré

Picus canus

  • Famille : Picidés – Picidae
  • Aspect : Souvent confondu avec le pic vert. Dos et ailes verdâtres. Dessous, cou et presque toute la tête grisâtre. Croupion vert-jaunâtre. Bande oculaire noire et strie dessinant une moustache sur les joues. Les mâles adultes ont un peu de rouge sur le front.
  • Dimensions : Longueur 27 à 32 cm, poids 110 à 140 g.
  • Nid : Dans un trou généralement creusé dans un arbre caduc (tremble, aulne ou bouleau).
  • Reproduction : 5 à 10 œufs pondus en avril–mai, couvés par les deux parents 17 à 18 jours. Les oisillons quittent le nid après 23 à 27 jours.
  • Répartition : Très rare reproducteur dans les vieux bois de feuillus et mixtes de la Finlande méridionale. Plus au nord, n’est observé que rarement ou dans certaines localités. La population reproductrice finlandaise est estimée à 1 500-2 500 couples.
  • Migration : Sédentaire, mais peut parfois parcourir de longues distances entre septembre et avril. Peut parfois voler au-dessus des eaux de mer.
  • Alimentation : Fourmis et leurs œufs, insectes trouvés dans du bois pourri, baies. Peut visiter les mangeoires en hiver.
  • Sons émis : L’appel nuptial est une série de sifflements perçants « kee-kee-kee ku ku » qui ralentissent et deviennent plus graves à la fin. Ne tambourine que rarement.

Le pic cendré est plus gros que le pic épeiche et sa couleur est principalement verdâtre, la tête et le dessous étant gris et le croupion jaunâtre. Il possède une bande oculaire noire et une strie qui dessine une moustache sur ses joues. Le mâle possède une tache rouge sur le front. Les femelles et les juvéniles ne présentent pas de marque rouge sur la tête. Ses pattes sont jaune-grisâtre, son bec est gris foncé et son iris rouge.

Les exemplaires de pic cendré observés en Finlande sont souvent identifiés comme des pics verts (Picus viridis), oiseau extrêmement rare dans ce pays. Le pic vert niche de moins en moins souvent en Suède et dans les pays baltiques. Les grands golfes de la mer Baltique constituent une barrière pour son expansion, puisqu’il n’aime pas voler au-dessus des espaces ouverts de tout type. Le pic vert est légèrement plus gros que son cousin cendré, ses marques faciales noires sont plus grandes et sa calotte rouge s’étend à l’arrière de son cou. Généralement, il ne présente pas la couleur grise caractéristique visible sur la tête du pic cendré.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page