0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Matti Leppänen, M., W. & F. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland), Pohjolan linnut värikuvin. Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Plongeon arctique

Gavia arctica

  • Famille : Gaviidés – Gaviidae
  • Aspect : Plus gros et à col plus épais que le proche plongeon catmarin. Bec épais et en forme de poignard, la mandibule supérieure étant légèrement recourbée vers le bas. Bec généralement maintenu horizontalement (tandis que le plongeon catmarin l’incline légèrement vers le haut). La poitrine pointe est saillante au niveau de la ligne d’eau (contrairement au plongeon catmarin dont la poitrine est « plate »).
  • Dimensions : Longueur 63 à 75 cm, envergure 100 à 127 cm, poids 2 à 3,2 kg.
  • Nid : Monticule bas fabriqué à proximité immédiate du bord de l’eau fabriqué à l’aide de plantes aquatique détachée.
  • Reproduction : La pondaison qui a lieu au milieu du mois de mai comporte presque invariablement 2 œufs, couvés par les deux parents pendant 27 à 32 jours. Les oisillons apprennent à voler lorsqu’ils sont âgés d’environ deux mois.
  • Répartition : Se reproduit partout en Finlande, surtout au bord des lacs d’eau douce pauvres en matières nutritives. La population reproductrice est estimée à 8 000-10 000 couples.
  • Migration : À partir d’août, prend la direction du sud vers ses zones d’hivernage autour de la mer Noire et de la Méditerranée, pour revenir à partir de début avril. Des études menées sur le mouvement d’oiseaux bagués ont indiqué que les itinéraires de migration du plongeon arctique forment une boucle. Les oiseaux qui se reproduisent en Sibérie et en Fennoscandie migrent en automne en survolant les terres jusqu’à la mer Noire, pour revenir sur leur zone de reproduction en empruntant une route maritime plus occidentale sur le golfe de Botnie et le golfe de Finlande. De grandes nuées migratoires constituées de ces populations « arctiques » survolent les eaux finlandaises en mai.
  • Alimentation : Poissons généralement pêchés dans des lacs d’eau douce (perches, chabot, gardon), mais aussi crustacés et mollusques.
  • Sons émis : L’appel le plus fréquent est un « kwei-kow » entêtant et portant sur de longues distances.

Le plongeon arctique est protégé partout en Finlande, y compris dans les Îles Åland.

Dans son plumage estival, il possède un dos noir avec des marques blanches rectangulaires. Sa tête et l’arrière de son col son gris foncé, tandis que des striures noires et blanches sont présentes autour de sa poitrine blanche et d’une tache rectangulaire noire sur a gorge. Son dessous est surtout blanc. Ses pattes sont noires à l’extérieur et gris clair à l’intérieur. En été, son bec est foncé et son iris rouge.

Les juvéniles présentent un dos gris-brunâtre avec des motifs en écailles, tandis que leur calotte et leur poitrine est plutôt grisâtre. Une tache blanche sur les cuisses est souvent visible chez les jeunes plongeons arctiques qui nagent. Leur bec est clair et leur iris marron-rougeâtre.

Dans sa livrée hivernale, le plongeon arctique présente un dessus foncé plus uniforme. Son dessous est blanc, et une tache blanche est visible sur la cuisse. Sa gorge et ses joues présentent également du blanc. Son bec est gris clair et ses pattes sont plus claires qu’en été, mais son iris reste rouge.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page