0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Sittelle torchepot

Sitta europaea

  • Famille : Sittidés – Sittidae
  • Aspect : Petit oiseau à l’aspect original souvent observé pendant qu’il grimpe sur les troncs d’arbres. Peut évoluer verticalement avec la tête vers le bas ou vers le haut. Dessus gris-bleuâtre, dessous blanc. Une bande oculaire noire étroite s’étend du bec jusqu’à l’arrière du cou. Tectrices sous-caudales marron-rougeâtre à extrémité blanche.
  • Dimensions : Longueur 12 à 14,5 cm, poids 17 à 28 g.
  • Nid : Dans un vieux trou creusé par un pic. La femelle rectifie l’ouverture du nid avec de l’argile pour en réduire le diamètre. Fabriqué à l’aide de fragments de bois en décomposition, tapissé de fragments d’écorces de pin et de feuilles sèches.
  • Reproduction : 6 à 8 œufs pondus en avril-mai, dont l’incubation est assurée par la femelle, pendant 13 à 18 jours. Les oisillons quittent le nid après 23 à 26 jours.
  • Répartition : Ne niche qu’occasionnellement en Finlande, où la population reproductrice est estimée à 0-20 couples. Les oiseaux observés en Finlande peuvent appartenir à la race nominative (qui se reproduit dans les pays baltiques et la Suède méridionale), ou à la race orientale (S. e. asiatica) dont certains exemplaires voyagent parfois en Finlande en grand nombre, quelques oiseaux restant même pour y nicher.
  • Migration : Se déplace parfois vers de nouvelles zones entre août et octobre. Reste pendant l’hiver dans des zones où les oiseaux sont nourris, pour disparaître à nouveau avant avril.
  • Alimentation : Invertébrés, graines, noix, glands. Visite souvent les mangeoires.
  • Sons émis : « psee » aigu, « psit psit psrit psrrt », mais aussi appel strident.

La sittelle torchepot est le seul membre de son genre ou de sa famille présent en Finlande. Cet oiseau petit et trapu peut grimper sur les troncs et les branches d’arbres avec beaucoup d’agilité, la tête en bas ou en haut. Son dessus est bleuâtre-gris et son dessous est blanc. Une bande oculaire noire et étroite court de son bec jusqu’à son cou. Ses tectrices sous-caudales sont marron-rougeâtre à extrémité blanche. Les oiseaux de la race nominative sont d’une couleur marron-rougeâtre plus étendue sur leurs flancs. Ceux de la race plus orientale présentent des marques blanches sur le front et au-dessus de leur bande oculaire. Les pattes de la sittelle torchepot sont jaune-brunâtre, son bec est gris foncé et son iris est marron foncé.

Follow us!

Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page