0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Jouko Lehmuskallio, M. & W. von Wright (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Sterne arctique

Sterna paradisaea

  • Famille : Sternidés – Sternidae
  • Aspect : Sterne assez petite, comparable à la sterne pierregarin, mais munie d’un bec, de pattes, d’une tête et d’un col légèrement plus courts, ainsi que d’ailes plus étroites. Les adultes possèdent un bec rouge vif, parfois un peu noir à l’extrémité. Vol comparable à celui de la sterne pierregarin, mais un peu moins gracieux.
  • Dimensions : Longueur 33 à 39 cm, envergure 66 à 77 cm, poids 95 à 125 g.
  • Nid : Petit creux formé dans le sable ou le gravier.
  • Reproduction : 1 à 3 œufs pondus en mai, couvés par les deux parents pendant 22 jours. Les oisillons prennent leur envol 24 à 30 jours après l’éclosion.
  • Répartition : Se reproduit sur les îles périphériques des archipels côtiers et au bord des lacs et des points d’eau marécageux en Laponie finlandaise. La population reproductrice finlandaise est estimée à 60 000-90 000 couples.
  • Migration : Probablement le détenteur du record du monde en ce qui concerne la migration de longue distance. Certains oiseaux utilisent les vents d’ouest pour voler en direction du sud jusqu’à l’Antarctique lorsque l’hiver règne dans l’hémisphère nord. Migre de jour et de nuit. Prend la direction du sud en juillet–août (plus tard pour certains oiseaux), revient surtout en mai.
  • Alimentation : Surtout des petits poissons, qu’il pêche en planant puis en plongeant à pic.
  • Sons émis : « Killik, killik » et « ti-ri ».

La sterne arctique adulte possède un dessous blanc, un dessus gris clair et une calotte noire. L’adulte ressemble beaucoup à la sterne pierregarin, mais il s’en distingue par son bec totalement noir, ses pattes plus courtes, ses ailes plus étroites et nettement transparentes, ainsi que son vol plus gracieux. Sa queue blanche est très profondément fourchée, et elle dépasse de beaucoup l’arrière de l’extrémité des ailes lorsque l’oiseau est assis.

Les juvéniles ont un dos gris (les plumes ayant un bord blanc) et les coudes de leurs ailes ont une couleur foncée moins étendue que chez les jeunes sternes pierregarins. Leur front est surtout blanc et leur calotte noire ne commence qu’au-dessus et à l’arrière de leurs yeux. Les pattes de la sterne arctique sont rouges (adulte) ou orange (juvénile). Le bec des adultes est rouge (avec de très rares fois un peu de noir sur l’extrémité). Le bec des juvéniles est noir à base rougeâtre. L’iris est foncé.

Autres espèces du même genre
Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page