0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, Kari Pihlaviita, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Tarin des aulnes

Spinus spinus

  • Synonym : Carduelis spinus
  • Famille : Fringillidés – Fringillidae
  • Aspect : Petit pinson jaune, vert et noir. Le jaune est présent surtout sur la tête, la poitrine, les ailes, le croupion et le bord de la queue (semblable aux marques de la queue du verdier). Les flancs sont marqués de striures foncées caractéristiques.
  • Dimensions : Longueur 11 à 12,5 cm, poids 10 à 15 g.
  • Nid : Généralement dans un épicéa, sur une branche éloignée du tronc à une hauteur de 1,5–20 mètres. Fabriqué en brindilles d’épicéas sèches, de lichen, d’écorces de sapin, d’herbe et de toile d’araignée, tapissé de poils et de fibres de racines.
  • Reproduction : 4 à 6 œufs pondus en avril, couvés par la femelle pendant 11 à 14 jours. Les oisillons quittent le nid après 15 jours. Les couples élèvent souvent une deuxième portée en juin–juillet.
  • Répartition : Se reproduit dans les forêts mixtes et de conifères. Absent seulement dans les terres hautes sans arbres de la Laponie. La population reproductrice finlandaise est estimée à 700 000-2 000 000 couples. Les effectifs varient considérablement en fonction de la disponibilité des graines d’épicéas.
  • Migration : Diurne. Migration automnale en septembre-octobre, retour en mars-mai. Hiverne en Europe occidentale et centrale, ainsi qu’autour de la Méditerranée. Des effectifs variables de tarins des aulnes passent également l’hiver en Finlande.
  • Alimentation : Principalement des graines d’épicéa et de sapin, en automne et en hiver également des graines d’aulne et de bouleau. Se nourrit également de pissenlits et de chardons en été. Visite souvent les mangeoires de jardin.
  • Sons émis : Un « tsvii » prolongé comme le grincement d’une balançoire. Chant rapide et gazouillant.

Le tarin des aulnes est un membre de petite taille de la famille du pinson de couleur jaune, noire et verte. La couleur jaune est visible surtout sur la tête, la poitrine, les bandes alaires, le croupion et les bords de la queue (comme les marques de la queue du verdier d’Europe). Ses flancs sont marqués de striures foncées caractéristiques. Le mâle possède une calotte noire et un petit bec noir. La calotte de la femelle est verdâtre et striée. La femelle ne possède pas de bec noir. Les juvéniles ressemblent aux femelles, mais ils présentent plus de stries et leur livrée est moins jaune. La queue du tarin des aulnes est courte et nettement fourchée. Ses pattes sont marron, son bec est marron et rosâtre, et son iris est marron foncé.

Autres espèces de la même famille

Follow us!



Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page