0:00
0:00

© Copyright: Images: Jari Peltomäki, M. & W. von Wright: Svenska fåglar (Kansalliskirjasto, The National Library of Finland). Audio: Jan-Erik Bruun. All rights reserved.

Tétras lyre

Lyrurus tetrix

  • Famille : Phasianidés – Phasianidae
  • Synonyme latin : Tetrao tetrix
  • Aspect : Mâle de grande taille et de couleur foncée, arborant une queue en forme de lyre. Femelle brunâtre, de taille moyenne. Les deux sexes présentent des bandes alaires claires.
  • Dimensions : Longueur 40 à 58 cm, envergure 65 à 80 cm, poids 1,2 à 1,3 kg (mâle), 0,9 à 1 kg (femelle). Les juvéniles sont plus clairs. Le poids des adultes tend à augmenter au fur et à mesure que l’on progresse vers le Nord de la Finlande.
  • Nid : Dans un trou creusé par la femelle, tapissé de paille, de feuilles sèches, d’aiguilles de pin et d’épicéa, de plumes, etc. Bien caché, souvent sous un arbre ou un buisson ou parmi les arbustes nains.
  • Reproduction : 8 à 10 œufs pondus surtout en mai, couvés par la femelle pendant 23 à 29 jours. Les oisillons apprennent à voler 7 à 14 jours après l’éclosion.
  • Répartition : Est présent dans de nombreux types d’habitats de forêts, mais surtout dans les bois épars bien éclairés et en lisière de zones ouvertes telles que les marais, les exploitations forestières et les terrains agricoles, mais également à proximité des rivages et sur les îles. En hiver, dépend des forêts de bouleaux d’âge moyen. La population finlandaise du tétras lyre est estimée aujourd’hui à 350 000–500 000 couples, mais les effectifs étaient autrefois bien plus importants. Les raisons possibles pour un tel déclin sont la disparition des forêts de bouleaux, l’impact de la gestion des forêts sur les sites où ils s’abritent et l’augmentation du nombre des petits mammifères prédateurs, notamment le chien viverrin.
  • Migration : Sédentaire, mais certains oiseaux (probablement des juvéniles) peuvent errer sur des distances de 10 à 25 km en automne et au printemps.
  • Alimentation : Varie selon la saison. En été, bourgeons, pousses et graines, en automne baies et céréales, en hiver chatons d’aulne et de bouleau, jeunes pommes de pin et bourgeons de feuillus.
  • Sons émis : Lors de la saison de reproduction, émet des babillages et des roucoulements mélodieux, qui forment un chœur continu lorsque plusieurs oiseaux chantent ensemble sur un même site de parade nuptiale. Ces appels sont parfois interrompus par un puissant sifflement strident.

Le même du tétras lyre est un gros oiseau de gibier noir-bleuâtre facile à reconnaître qui arbore une queue caractéristique en forme de lyre. En vol, une large striure alaire blanche est visible sur ses ailes foncées et sa queue semble longue. Il arbore une caroncule rouge au-dessus de chaque œil. Les femelles et les juvéniles ressemblent à la femelle du grand tétras, mais ils sont plus petits et arborent des striures alaires plus évidentes, une queue légèrement fourchue et des striures brun-jaunâtre dans le sens de la largeur sur leur col. Les pattes du tétras lyre sont recouvertes de plumes, et ses doigts sont marron foncé. Son bec est noir et son iris marron foncé.

Au printemps, les mâles se regroupent sur des sites nuptiaux collectifs appelés leks, où les femelles les rejoignent pour choisir un partenaire. Les leks du tétras lyre se situent généralement dans des zones ouvertes tels que des marécages, des champs non perturbés et des lacs ou des mares gelés.

Le tétras lyre est le gibier à plume le plus présent en Finlande et il est beaucoup chassé en automne.

Autres espèces de la même famille

Follow us!


Ilmaistapahtumamme villiyrteistä keskustakirjasto Oodissa - varaa paikkasi Helmetin sivuilta
Identifier les espèces

Sivun alkuun / Top of the page